Des fondations solides pour l'industrie de la construction en Europe: un rôle clé pour la recherche et l'innovation

October 3, 2002

Bruxelles, 2 octobre 2002

Dans le cadre de la préparation des prochaines actions de recherche communautaires, près de 200 chercheurs, ingénieurs, professionnels de l'industrie européenne de la construction et représentants des pouvoirs publics se sont réunis du 2 au 4 octobre 2002 à Bruxelles. Lors de la table ronde, organisée par ECCREDI (European Council for Construction Research Development and Innovation) avec le soutien de la Commission Européenne, Philippe Busquin, Commissaire Européen pour la Recherche a encouragé de nouvelles initiatives ambitieuses, en ligne notamment avec les conclusions du sommet de Johannesburg sur le développement durable et la mise en place de l'Espace Européen de la Recherche. Il a également plaidé pour un renforcement de la recherche par les industriels de la construction et un accroissement de l'investissement privé dans la recherche à long terme afin d'aider à la modernisation de ce secteur.

A cette occasion, le Commissaire Busquin a déclaré: «L'industrie de la construction est cruciale pour l'économie européenne. Avec 10% du PNB, c'est l'un des premiers générateurs d'emploi en Europe. La recherche y joue un rôle crucial, et ce dans tous les domaines - gestion du patrimoine, bâtiments, routes, méthode de conception et d'organisation, nouvelles technologies pour les équipements, les matériaux et machines. La recherche est indispensable pour les mener à bien les grands projets, mais aussi pour moderniser les PME qui constituent l'immense majorité du secteur. Il nous faut donc une vision globale et à long terme. Nous devons impérativement mettre en réseau compétences et savoir-faire, comme le propose l'Espace Européen de la Recherche l'ERA et combiner recherche, formation, normalisation, sans oublier l'utilisation des ressources et la protection de l'environnement. Les technologies propres et les méthodes de productions durables -- qui sont au coeur du 6e Programme Cadre - ont notamment un rôle perinent à jouer pour garantir la compétitivité à long terme du secteur de la construction ».

INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION: LE ROLE CLE DE LA RECHERCHE

L'industrie européenne de la construction participe activement depuis plusieurs années à recherche communautaire et devrait être l'un des acteurs-clé du 6e Programme Cadre de recherche et de Développement (6e PCRD).

Aujourd'hui 233 projets de recherche, de démonstration et de coordination sont financés par les différents programmes spécifiques - dont une majorité de projets de recherche (80), mais aussi un nombre relativement important de réseaux (13) dans le programme spécifique « Croissance ». Le travail porte sur les matériaux, les nouvelles technologies de conception, les procédés de construction, la maintenance et le démantèlement, la sécurité et les équipements. On trouve également des projets sur l'énergie, la ''ville de demain'', l'héritage culturel, la lutte contre les catastrophes naturelles, mais aussi des actions sur l'organisation, la gestion de la chaîne d'approvisionnement et les technologies dites "intelligentes".

Depuis plusieurs années, la recherche a joué un rôle fédérateurs pour le secteur de la construction. Ainsi, dès décembre 1995, les différents acteurs de la Construction unissaient leurs forces dans le cadre de l'European Council for Construction Research Development and Innovation (ECCREDI) ( http://www.eccredi.org) - le réseau des grandes entreprises du secteur, European Network on Construction Research and Development (ENCORD) devenant membre d'ECCREDI en 1998.

En réponse aux initiatives de la Commission, l'industrie se prépare activement au défis de l'Espace Européen de la Recherche. Un réseau thématique regroupant 200 projets regroupe déjà 70 membres, et représente tous les Etats membres de l'UE (sauf Luxembourg), plus cinq Etats associés (Suisse, Islande, Norvège, Hongrie Slovaquie) ( http://www.e-core.org).

L'IMPACT DE L'ERA ET DU 6e PROGRAMME CADRE DE RECHERCHE

Comme dans le passé, le support à la modernisation du secteur de la construction, ainsi qu'à sa contribution aux différentes politiques de l'UE, sera assuré par différentes lignes d'action du nouveau Programme Cadre, notamment dans le cadre de la priorité ''Nanotechnologies, matériaux multi-fonctionnels, nouveaux procédés et équipements'', et de la priorité ''Développement Durable''. Parallèlement, ce secteur riche en PME devrait bénéficier directement de la priorité accordée à ce type d'entreprise dans le 6e PCRD, et des moyens importants mis en oeuvre. Avec un total de 2,2 milliards € destinés à soutenir la participation des PME dans les actions de recherche sur les quatre prochaines années, le 6e PCRD est le plus important instrument de soutien à la recherche pour PME au monde.

Signe du considérable intérêt du secteur pour la recherche européenne, la Commission a reçu plus de 150 expressions d'intérêt du secteur de la construction, se répartissant entre les différentes priorités. Ces expressions d'intérêt, qui ont fait l'objet de différentes tables rondes les 3 et 4 octobre 2002 à Bruxelles, peuvent être consultées sur http://forum.e-core.org.

Lors de la discussion de ces propositions, l'accent a été mis non seulement sur le besoin d'intégration de tous les acteurs, mais aussi sur celui d'appréhender les différentes phases de la construction par une approche systémique et par une meilleure gestion des risques et du cycle de vie. Ceci devrait amener à la révision des approches traditionnelles concernant la conception des ouvrages, les matériaux à utiliser, et la nécessité d'adopter d'autres philosophies pour la gestion du patrimoine. L'analyse de ces expressions d'intérêt illustre la nécessité d'un effort de concentration supplémentaire pour créer une plus value et devenir vraiment compétitifs.

La recherche européenne contribue depuis de nombreuses années à assurer coordination large et efficace entre les différents acteurs publics et privés de ce secteur. L'Espace Européen de la Recherche et le nouveau Programme Cadre devraient permettre de franchir une nouvelle étape en renforçant cette intégration, dans une double logique de compétitivité et de développent durable.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Pour de plus amples informations sur cet évènement et sur le rôle du secteur de la construction dans l'ERA et le 6e Programme Cadre, vous pouvez contacter

Georgios Katalagarianakis, Project Officer, Unit Products, Processes and Organisation, Directorate-General Research,
Tel. + 32 2 296 2922;
E-mail giorgios.katalagarianakis@cec.eu.int

Patrick Vittet-Philippe, Attaché de presse, Unité de l'Information et de la Communication, DG Recherche
tél.: + 32 2 296 9056
E-mail: patrick.vittet-philippe@cec.eu.int

Fabio Fabbi, Spokesman for Commissioner for Research Philippe Busquin
DG Press, European Commission
Tel + 32 2 296.41.74
E-mail: fabio.fabbi@cec.eu.int

Web site:

6e Programme Cadre de recherche et de Développement (6e PCRD).

DG Research
http://europa.eu.int/comm/dgs/research/index_en.html

You've reached your article limit.

Register to continue

Registration is free and only takes a moment. Once registered you can read a total of 3 articles each month, plus:

  • Sign up for the editor's highlights
  • Receive World University Rankings news first
  • Get job alerts, shortlist jobs and save job searches
  • Participate in reader discussions and post comments
Register

Have your say

Log in or register to post comments