Danuta Hübner en France: “Les acteurs régionaux doivent dépasser leurs divergences pour assurer le succès de l’innovation”

March 6, 2006

Bruxelles, le 3 mars 2006

« Il est fondamental que l’ensemble des acteurs régionaux, publics et privés, entreprises, centres de recherche et organismes de formation unissent leurs efforts dans la définition et la mise en œuvre d’une stratégie régionale d’innovation», a rappelé la commissaire à la politique régionale Danuta Hübner en clôture du séminaire « Compétitivité régionale et emploi 2007-2013 : Quelles orientations ? » à Angers (Pays de la Loire – 1-3mars 2006). Le séminaire s’est penché sur la contribution de la politique régionale aux impératifs de la croissance, de l’emploi et du développement durable. Celui-ci est organisé par la Commission européenne et la Délégation interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires , en collaboration avec les ministères français de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement, de l'agriculture et de la pêche, la préfecture de région et le Conseil régional des Pays de la Loire.

Plus de 600 acteurs impliqués dans les programmes européens participent à cet événement, où des sujets tels que l’innovation, les technologies de l’information et de la communication, l’environnement et la prévention des risques sont absorbés.

«L’innovation est le moyen d’assurer à moyen et long terme la croissance, l’emploi et la cohésion. Le tableau de bord européen de l’innovation fait apparaître un net décrochage de la France: seules 3 régions françaises font partie des 125 régions situées au-dessus de la moyenne européenne. Ce mauvais score témoigne du fait que les efforts stratégiques et financiers en faveur de l’innovation, comme le nombre des acteurs couverts, sont insuffisants»,   a indiqué Danuta Hübner.

Lors de son séjour, Mme Hübner visite deux projets cofinancés par les Fonds Structurels, en Pays de Loire.

Le premier projet vise à la mise en place d’un institut de Recherche en Ingénierie de la Santé (IRIS) afin de renforcer la recherche biomédicale à Angers et de l’ouvrir sur le secteur socio-économique. La réalisation de cet institut de recherche permettra: 1) de regrouper sur un même site, commun avec la biologie hospitalière, l’ensemble des équipes de recherche reconnues au niveau national ou international; 2) d’intégrer une plate-forme en biotechnologie moléculaire capable de former aux technologies modernes de la biologie, le transfert de technologies, la formation et le conseil -assistance auprès des PME-PMIU et des grandes industries de la région Pays de la Loire (productions agricoles, agroalimentaires, santé humaine et animale) Le coût total du projet s’élève à 20,2 M€, dont 6,06 M€ du Fonds européen de développement régional (FEDER).

Le deuxième projet vise à la création d’un pôle d’excellence scientifique dans le domaine des maladies cardiovasculaires. Son coût total est de 640.4 € dont 216.082 € venant du FEDER. Une nouvelle équipe de recherche de très haut niveau avec un savoir-faire complémentaire mettra l’unité de recherche au meilleur niveau sur le plan international. Ce pôle verra le jour à partir du laboratoire de recherche de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), déjà créé et aussi cofinancé par le FEDER. Son coût total s’élève à 892.2 €, dont 267.682 € venant du FEDER.

Contexte général

Le lien entre la politique régionale et les stratégies de Lisbonne et Göteborg a été souligné dans les conclusions du Conseil européen des 15 et 16 décembre 2005, ainsi que dans le projet de règlement général des Fonds structurels. Concrètement, un tiers des dépenses du budget communautaire doit être consacré aux objectifs de croissance et d’emploi et les domaines d’intervention des fonds structurels doivent être clairement identifiés.

Ces domaines devront bénéficier d’au moins 75% du budget alloué à l’Objectif «Compétitivité régionale et emploi» pour la période 2007-2013. Il s’agit notamment des investissements

- en recherche et innovation dans les entreprises

- dans l’environnement des entreprises 

- dans les énergy et transports urbains propres

- dans la valorisation des ressources humaines.

Les travaux de préparation des documents de programmation (Cadre de référence stratégique national, Plan stratégique national pour le développement rural et Plan pêche) sont en cours, ainsi que leurs articulation avec les orientations stratégiques communautaires pour la cohésion et le Programme National de Réforme.
Pour de plus amples informations sur la politique de cohésion dans la perspective de la croissance et de l'emploi:
http://europa.eu.int/comm/regional_policy/sources/docoffic/2007/osc/index_fr.htm

Item source: IP/06/260 Date: 03/03/2006

You've reached your article limit.

Register to continue

Registration is free and only takes a moment. Once registered you can read a total of 3 articles each month, plus:

  • Sign up for the editor's highlights
  • Receive World University Rankings news first
  • Get job alerts, shortlist jobs and save job searches
  • Participate in reader discussions and post comments
Register

Have your say

Log in or register to post comments